Skip to content

Lorsque vous vous retrouvez face à une panne d’électricité brusque dans votre habitation ou local professionnel, il existe quelques bons gestes à adopter. Certes, les pannes d’électricités peuvent être extrêmement désagréables, voire même dangereuses. Sans céder à la panique, pensez à bien vous informer afin d’être bien préparé dans un cas pareil. Que faut-t-il faire alors en cas de panne ?

Panne générale ou locale ?

Tout d’abord, en cas d’une coupure d’électricité, il faut identifier si la panne est générale ou local. Pour cela, la tâche est très simple. Vous n’aurez qu’à vérifier votre tableau électrique et voir si le disjoncteur a sauté. Si c’est le cas, c’est que la coupure est probablement limitée à votre logement. La plupart du temps, ce type de panne se produit à cause d’une surcharge électrique, c’est-à-dire que beaucoup d’appareils électriques sont branchés en même temps. La cause de la panne peut venir également d’un court-circuit ou d’un défaut au niveau de l’isolement de votre circuit électrique. En cas d’une défaillance pareille, il faut faire intervenir un électricien paris en urgence pour vérifier votre installation et procéder à une réparation rapide et efficace.

Dans le cas contraire, la coupure de courant n’est pas uniquement liée à votre habitation. Afin de vous assurer, vous pourrez regarder si l’éclairage urbain est encore opérationnel ou si les habitations aux alentours de votre bien sont encore éclairées. Si la rue est sombre, c’est qu’il s’agit d’une panne électrique générale. Vous n’aurez qu’une chose à faire ; être patient et attendre que le courant, au niveau de votre quartier, soit remis en ordre. D’ailleurs, il est très probable que ce genre de panne est due à un dysfonctionnement au niveau de votre fournisseur d’énergie.

Trouver l’appareil défectueux

Si vous êtes certain que la panne électrique est locale, il faut procéder à trouver l’appareil fautif. Cette tâche est assez simple grâce au tableau électrique. Dans un premier lieu, il faut abaisser tous les disjoncteurs et à réarmer ensuite le disjoncteur général. Puis, il faut faire relever les disjoncteurs l’un après l’autre. Celui qui déclenche une nouvelle coupure est considéré responsable. Ainsi, vous pourrez relever le reste des disjoncteurs sauf le coupable et réarmer le compteur. Quand vous avez identifié le disjoncteur fautif, vous pourrez identifier la zone reliée grâce à une étiquette qui se situe au-dessus. Ensuite, il sera plus facile d’identifier et de débrancher l’appareil à l’origine de la défaillance ou du court-circuit.

Si la défaillance en question provient de l’installation électrique elle-même, notamment dans le cas d’une prise détériorée ou des fils dénudés, il est recommandé d’avoir recours à un électricien pour qu’il prenne les choses en main.

Anticiper les autres pannes possibles

Si vous choisissez d’avoir recours aux services d’un électricien professionnel, ce dernier procédera au dépannage de votre panne en mentionnant si certains équipements de votre installation sont vétustes, voire même si l’installation tout entière est défectueuse. Ce professionnel pourra également vous conseiller sur les mesures à prendre afin d’éviter les éventuels accidents. Par exemple, il est utile de vérifier les différents composants de votre installation électrique d’une manière régulière et de bien les maintenir. Cette procédure effectuée par un professionnel du domaine permette d’identifier les dangers potentiels de votre installation électrique et ainsi protéger votre bien immobilier et ses habitants. En outre, il est conseillé de ne jamais utiliser des fils de métal ou en cuivre pour la réparation d’un fusible défectueux vu que cela peut s’avérer très dangereux. En effet, un fusible grillé doit toujours être remplacé par un autre du même modèle. Il est également important de vérifier les prises de courant en remplaçant toujours les éléments défectueux et en faisant attention à l’utilisation des bons fils.

Digital MARKET , ©Tous droits réservés 2021.