Skip to content

Les normes d’électricité sont particulièrement strictes. Elles assurent la sécurité des biens et des personnes dans la maison. En effet, l’électricité dans la cuisine ne fait pas exception. Lors de la conception ou de la rénovation d’une cuisine, il faut connaître la norme électrique à respecter, c’est la norme NF C 15-100.

Norme NF C 15-100 : quelles sont les réglementations ?

Cette norme précise les règles d’installation électrique dans toutes les zones résidentielles. C’est le guide de chaque électricien. Elle détaille toutes les fonctionnalités et règles d’application des installations électriques. Les exigences de la norme électrique cuisine NF C 15-100 s’appliquent aussi bien aux nouvelles installations qu’aux rénovations.

La norme électrique cuisine normalise les installations électriques à basse tension. Elle concerne la protection de l’installation électrique et notamment des personnes. Cette norme porte ainsi sur la gestion et la commodité d’utilisation de l’installation électrique et son évolutivité. Cependant, les textes sont régulièrement mis à jour pour correspondre à la réalité de l’installation électrique d’aujourd’hui. En termes de sécurité, c’est un moyen de suivre et de s’adapter aux évolutions technologiques ou techniques.

Pour que l’installation électrique soit conforme à la norme NF C 15-100 il faut qu’elle comporte les équipements de sécurité :

  • Un compteur électrique qui sert à mesurer la consommation d’électricité
  • Des petits disjoncteurs et des fusibles à l’origine de chaque circuit, pour protéger l’installation contre les surintensités
  • Un disjoncteur général qui permet de couper le courant électrique
  • Un tableau électrique qui regroupe tous les circuits de votre maison
  • Des dispositifs différentiels à haute sensibilité (30 mA) protégeant l’installation électrique ainsi que les personnes en cas de fuites de courant
  • Des conduits assurant la protection des fils conducteurs

Quelle est la norme électrique pour une cuisine ?

Les règles à suivre pour l’installation électrique d’une cuisine sont définies par la présente norme NF C 15-100. Par ailleurs, elle impose un certain nombre d’équipements et de fonctionnalités lors de l’installation électrique de cette pièce importante dans une maison. Si vous engagez un électricien professionnel, il doit se conformer à cette norme.

En effet, la cuisine est la deuxième pièce la plus accidentelle de la maison. Cela est dû à la présence d’objets tranchants, de produits dangereux, de nombreux appareils électriques et d’un grand nombre de prises électriques. Toutefois, la norme NF C 15-100 révisée vise à réduire le nombre d’accidents tout en rendant cette section pratique au quotidien.

Les équipements imposés par la norme NF C 15-100 pour la cuisine

NF C 15-100 sont imposées dans la cuisine, ainsi que dans toutes les autres pièces de la maison, un équipement minimal. Par conséquent, vous devez vous informer à l’avance lorsque vous configurez manuellement les schémas électriques de votre cuisine. Pour débuter votre installation électrique, l’équipement minimum requis comprend :

▪         Prises électriques

Au moins 6 prises dans votre cuisine, dont 4 sont dédiées au plan du travail. Si votre cuisine fait moins de 4 m², vous ne pouvez en commander que 3 pour le comptoir.

Si vous souhaitez installer une prise supplémentaire dans la cuisine, vous devez installer un deuxième circuit.

▪         Points d’éclairage

La cuisine nécessite au moins un point d’éclairage au plafond. Si cela n’est pas possible, vous pouvez installer au moins 2 points d’éclairage comme appliques. En effet, la norme recommande d’installer un point d’éclairage au plafond, ainsi qu’un autre point d’éclairage à côté de l’évier.

▪         Une cuisinière :

Le câblage électrique de votre cuisine doit inclure au moins un circuit dédié pour une cuisinière à prise mono de 32 A.

  • Prise de communication

Vous devez installer dans votre cuisine au moins une prise RJ45.

  • Circuits spéciaux

Dans la cuisine, vous devez installer au moins des courants spéciaux et une prise 16A pour les gros appareils tels que les machines à laver, les fours, les réfrigérateurs ou les lave-vaisselle.

  • Disjoncteur différentiel

La cuisine est reliée à l’eau. Cela signifie qu’il existe un risque potentiel pour votre installation électrique. Afin de limiter les risques liés à l’électricité, la norme NF C 15-100 impose l’installation d’un disjoncteur différentiel de 30A de type A. En effet, tout appareil puissant doit être alimenté par un mécanisme spécial puis connecté au tableau électrique via 6 mm² de fils.

Installation d’appareils électriques de cuisine

La norme NF C 15-100 exige non seulement un équipement minimum pour l’installation dans votre cuisine, mais aussi certains critères d’installation doivent être strictement respectés.

  • Toutes les prises doivent être placées à une hauteur 5 cm au minimum et de 1,30 m au maximum
  • Il est obligatoire qu’une prise électrique se trouve à proximité de l’interrupteur principal
  • Tous les interrupteurs dans la pièce doivent être entre 90 cm et 1 m80 par rapport au sol
  • Tous les interrupteurs doivent être situés à l’entrée de la cuisine. Cela s’applique non seulement aux interrupteurs d’éclairage, mais également, par exemple, aux interrupteurs pour volets roulants et à tout autre type d’interrupteurs.
  • La norme d’électricité NFC 15 100 interdit strictement d’installer une prise électrique au-dessus d’un évier ou d’une cuisinière. Il est généralement recommandé de ne rien mettre au-dessus de ces positions.
  • Pour plus de sécurité, toutes les sorties de câbles, en particulier pour les plaques de cuisson, doivent être situées à au moins 12 cm du sol.

Avec les changements de rythme de vie, la norme NFC 15 100 a su s’adapter. Les particuliers ont de plus en plus d’appareils électroménagers, des cafetières, micro-ondes, yaourts, bouilloires ou même grille-pain. Et parfois même des appareils multimédias comme des téléviseurs ou des ordinateurs