Skip to content

Qu’il s’agisse d’une rénovation ou une nouvelle construction, installer une alimentation électrique au plafond semble être une opération un peu délicate. Pour cela il est primordial de réaliser ce travail en respectant les standards de l’électricité.

Quel est le type d’installation électrique à réaliser et comment sélectionner son type selon votre plafond ? Nous verrons dans cet article comment installer des plafonniers encastrés dans différentes situations.  Également, nous vous  donnerons toutes les informations nécessaires pour bien comprendre comment installer une lumière au plafond et comment faire arriver le courant vers une nouvelle installation électrique au plafond.

Installation électrique : comment réaliser une saignée  dans  un plafond?

Pour intégrer des canaux électriques dans un plafond, il est nécessaire d’y appliquer des saignées. Ce qui est un travail à faire en utilisant un disque diamant ou une meuleuse.

Attention, si vous allez faire une  saignée électrique plafond, il faut prendre soin de protéger la structure du bâtiment au risque de la fragiliser ou de ne pas interrompre les autres installations.

En effet, la gouttière doit laisser passer le conduit sans aucune restriction et le laisser 4 à 5 mm au-dessus du conduit pour le remplissage. Cependant, il vaut mieux ne pas dépasser 3 cm afin d’éviter le risque de couper l’armature des dalles. De plus, vous risquez d’affaiblir votre mur ou cloison en créant une encoche trop grande pour la taille du canal. Par ailleurs, il est recommandé d’utiliser des gants de protection, des lunettes et un masque anti-poussière pendant le travail.

  1. Préparer votre saignée éclectique

Toutefois, avant d’entamer l’intervention sur l’installation électrique vous devrez couper le courant en vérifiant  qu’il n’y a plus d’électricité  sur le ou les circuits électriques sur lesquels vous allez intervenir.

Afin de bien  commencer vos travaux de réalisation saignée électrique plafond, il faut tout d’abord localiser les hourdis, et les éventuels poutrains. Ensuite, faire le traçage de l’emplacement des outils et des saignées à réaliser. A l’aide de votre disque à meules, vous découpez soigneusement votre saignée.  Par la suite, en utilisant la pointe du burin, vous faites  creuser l’emplacement  des boîtiers d’encastrement pour le raccordement des câbles.

  1. Mettre en place les circuits électriques

Pour réussir la mise en place de vos circuits électriques, il faut bien tenir compte des conseils ci-dessous :

  • utiliser des gaines de diamètre convenable afin de pouvoir contenir le nombre de câbles à faire passer. Mais, il faut laisser 2/3 de place vide dans votre circuit.
  • afin d’engager la graine dans son boîtier d’encastrement, il faut faire sauter son couvercle
  • mettre un peu de plâtre au fond de la maison et engager le boîtier d’encastrement pour l’enfermer
  • fermer tous les boîtiers d’encastrement
  • assembler les gaines en fond de saignée à interstices réguliers avec des clous enfoncés de biais
  • combler au plâtre au niveau des boîtiers d’encastrement ensuite par petites quantités tous les 30 ou 40 cm
  • finir le rebouchage des saignées électriques au plâtre
  1. Réaliser la connexion des câbles 

Pour se faire, il faut dénuder toutes les extrémités des conducteurs, puis raccorder les prises et les interrupteurs dans les boîtiers électriques. Fixer finalement les façades.

Quand les saignées électriques sont-elles permises dans un plafond ?

L’insertion d’un tuyau dans une saignée électrique plafond permet aux conducteurs électriques de circuler de manière invisible dans la maison. En effet, les règles de pose de canalisations sont définies par la norme NF C 15-100 qui décrit en détail les propriétés des installations électriques et les règles de mise en œuvre pour les équipements neufs et pour ceux qui sont entièrement rénovés.

Par ailleurs, les tuyaux doivent être encastrés en protégeant les conducteurs de la gaine électrique. Pour faciliter leur passage, les chauffeurs ne doivent pas occuper plus d’un tiers du conduit pour faciliter leur passage.

Les saignées sont interdites sur les composants structurels. Cependant, elles sont autorisées dans le cas de murs porteurs constitués de petits éléments de maçonnerie : briques en terre cuite, blocs de béton pleins ou creux, pierre reconstituée ou naturelle. Il est également possible de creuser des rainures dans les murs non porteurs, les cloisons et les cloisons de bardage.

Quel chemin suivre pour réaliser une saignée électrique ?

Après la réalisation de la cloison,  plusieurs règles sont à respecter lors de la posée des câbles dans une saignée :

  • Les saignées inclinées sont interdites.
  • la taille de la saignée électrique doit être adaptée à la taille du manchon encastré, en tenant compte de l’ouverture requise pour le remplissage (4mm)
  • les saignées électriques horizontales ne doivent concerner qu’un seul côté de la cloison. Elles peuvent mesurer jusqu’à 50 cm de chaque côté d’un angle de mur et jusqu’à 100 cm de chaque côté d’une autre encoche verticale. Les saignées ne sont pas autorisées sur une porte ou une fenêtre.
  • Les saignées verticales peuvent être construites à seulement 80 cm du plafond ou 130 cm au-dessus du niveau du sol fini.
  • Entre les deux saignées horizontales, il est obligatoire de laisser une distance de 1,60 m.
  • Les saignées verticales doivent être placées à une distance minimale de 20 cm de l’angle du mur.

Si l‘installation électrique encastrée semble être esthétique, elle nécessite un travail plus important à faire pour cacher les tuyaux à l’intérieur de la maison qu’une plomberie ouverte. Pour cela, il faut bien respecter les règles déjà mentionnées tout au long de cet article.

Digital MARKET , ©Tous droits réservés 2021.